Halo, en service avec l’armée de terre britannique depuis 2002, est un système acoustique de localisation d'armes développé par les systèmes BAE. Il utilise un ensemble de 12 capteurs pour détecter l'onde de pression qui est produite quand les pièces d'artillerie tirent ou les obus explosent. Les postes de capteurs sont normalement déployés de 2 à 4 km l'un de l'autre.

Les données sur l'onde de pression détectée avec les conditions météorologiques existantes au poste de capteur sont renvoyées au poste de commande. Les données associées au même événement qui ont été détectées aux autres postes de capteurs sont utilisées pour calculer la localisation de la source sonore. Halo utilise les données météorologiques pour produire un modèle à grande échelle des effets du temps sur la propagation du son qui, avec une base de données topographiques numériques, est utilisée pour calculer la future trajectoire de vol du son. De cette façon, HALO peut calculer la localisation avec précision.

HALO incorpore un capteur FT702LM à montage en surface particulièrement conçu. Comme HALO est utilisé dans des environnements désertiques, montagneux et arctiques, ils avaient besoin d'un capteur de vitesse et de direction du vent qui fonctionnerait dans tous les environnements.

 

Essai du système Halomet au Mont Fuji, au Japon.